KONGOLISOLO
Actualité

L’Afrique ne sera développée que par les Noirs/Africains eux-mêmes, mais pas par les autres – la différence entre les anciens et les nouveaux esclaves : tous les anciens et nouveaux esclaves sont enchaînés avec la seule différence entre les chaînes matérielles et les chaînes spirituelles; « (pour subjuguer les anciens esclaves), les esclavagistes utilisaient des chaînes matérielles, mais les esclavagistes d’aujourd’hui utilisent des chaînes spirituelles, (pour subjuguer leurs esclaves), tandis que les anciens fuyaient et résistaient aux esclavagistes, mais les esclaves d’aujourd’hui sont des enfants de cœur qui s’emmènent docilement entre les mains des esclavagistes » … (VIDÉO)

L'Afrique

C’est ce qui justifie, par exemple, que les Noirs/Africains grossissent les rangs des religions Abrahamiques. Ils inondent les églises et les mosquées après avoir mordu à l’hameçon spirituel des esclavagistes modernes. Dans ces conditions, les anciens esclaves valaient mieux que ceux de nos jours, car ils avaient le sens de l’honneur et de la dignité. « Si vous attendez pour agir, vous ne gagnerez avec le temps que le poids de l’âge ! L’Afrique peut et doit sortir seule de sa situation, car tous ceux qui prétendent l’aider l’enfoncent dans ses problèmes liés à l’impérialisme, aux religions étrangères et au néo-colonialisme ».

Les esclaves dans le monde d’aujourd’hui n’ont pas de chaînes aux mains, ils sont dans le déni. Pour les libérer, il suffit de briser les chaînes (spirituelles, mentales et culturelles) qui les aliènent. « Les Chinois et les autres Asiatiques quittent leurs pays pour venir en Afrique. La terre promise, le jardin d’Eden, c’est le continent où tout le monde s’en sort, sauf les Noirs/Africains. Ils repartiront avec nos richesses pour renforcer le développement chez eux. Et pendant ce temps-là, nous sommes alignés devant les ambassades étrangères comme des lépreux qui mendient des visas pour n’importe quelle destination, pourvu que ce soit en dehors de l’Afrique ».


Articles similaires

Laisser un Commentaire