KONGOLISOLO
Devoir de memoire – en Palestine comme au Kongo : la Palestine et le Kongo traversent la même situation; aujourd’hui les Palestiniens et Kongolais sont aux prises avec des gens qui sont surarmés et qui sont membres au Conseil de l’ONU, déterminés à les anéantir; que les peuples de ces deux pays meurent en masse, que les femmes soient violées et les enfants tués (…), qu’importe pour le reste du monde; « Voilà ! Que personne n’arrive à le dénoncer, tout le monde regarde sans rien faire; aucun mot ne peut sortir de la bouche des pays Noirs/Africains ! C’est devenu le combat des autres (les victimes seules) »
La suprématie des religions des maîtres en Afrique : en ce 1er quart du 21ème siècle, le christianisme et l’islam demeurent les religions dominantes en Afrique; tandis que le christianisme domine (l’Afrique australe, l’Afrique centrale et une partie de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest), l’islam, quant à lui, exerce une prédominance (en Afrique du Nord, au Maghreb, en Afrique de l’Ouest et de l’Est, notamment dans la Corne de l’Afrique); « Quelle est donc la racine de la religiosité chrétienne et musulmane en Afrique ? »

Asie-histoire

Devoir de mémoire – quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent à la perdition et quand on imite quelque chose, on ne le réinvente pas (il faut que les choses soient claires entre nous); « Par contre, il ne peut y avoir deux symboles de la vie éternelle; c’est presque impossible, soit on le réajuste par rapport à son propre paradigme, soit on traduit le culte originel dans son propre langage, en lui donnant une autre image, mais on ne la réinvente pas »

Admi1

Devoir de mémoire : Technologiquement parlant, les Noirs/Africains étaient assez modernes et connaissaient (le Chant, la danse, la peinture, les mathématiques, Etc), bien avant que le premier être humain ne quitte le continent lors de la seconde migration, 83 000 ans avant notre ère; « Tout cela signifie que la culture et la civilisation avaient commencé depuis longtemps, en essayant de comprendre les différents types (de nourriture, de fabrication d’abris et de vêtements), cela signifie également que la langue, la communication et l’agriculture étaient donc déjà présentes »

Admi1

Les similitudes, entre le papyrus d’Ani et le jugement dernier : le papyrus d’Ani date de la XVIIIe dynastie; il fut découvert dans une tombe à Thèbes en 1887, et acheté à des marchands égyptiens par le British Museum en 1888; « Début des incantations pour sortir dans le jour, et prières et glorifications pour sortir et rejoindre l’au-delà glorieux (Neter-Khert), dans le bel accident (Amenti); ce qu’il faut dire le jour de l’enterrement, entrer après être sorti »

Admi1

Devoir de mémoire : L’Afrique est le berceau de l’humanité, et par ricochet, berceau linguistique; Sans être exhaustifs, les linguistes ont souligné qu’au moins cinq grandes langues asiatiques sont d’origine Noire/Africaine, dont (le Cantonais; le Japonais; l’Hindi du Sud; le Mélanésien; le Coréen; le Tamoul ou Tamil; ailleurs le sanskcrit, qui est considéré comme être à la racine de plusieurs langues indo-européenne, est lui aussi apparentée aux anciennes langues Noires/Africaines comme l’égyptien); « Dans les textes Noirs/Africains, en particulier dans (le livre d’ANI), il ressort clairement qu’un groupe des Noirs/Africains appelé (Anu), ont migré les premiers en Mésopotamie (Sumer), en Inde jusqu’au Japon puis dans le monde entier, il y a environ 10.000 ans, en construisant toutes sorte de Pyramides comme preuve de leur Passage »

Kongo Lisolo

Le mythe des esclaves Juifs bâtisseurs de pyramides en Égypte est une grosse falsification de l’histoire : l’Égypte a exposé une série de tombes datant de plus de 4 000 ans et appartenant apparemment à des ouvriers embauchés pour la construction des pyramides de Gizeh, contrairement au mythe populaire selon lequel ces les monuments ont été construits par des esclaves; « Ces sépultures en briques de boue séchée, d’une profondeur d’environ 2,75 m, contenaient une douzaine de squelettes parfaitement conservés par le sable sec du désert, à coté desquels étaient disposés des récipients ayant contenu de la bière et du pain destinés à la vie des morts dans l’au-delà »

Admi1

Devoir de mémoire – l’arrivée des Arabes et des Européens en Afrique : une hécatombe pour la civilisation Négro-Africaine; avant l’arrivée des envahisseurs Arabo/Européens, l’Afrique avait plus que jamais atteint un haut état de civilisation, une civilisation jamais égalée plusieurs siècles après; « (Les Grecs, les Perses, les Romains, les Arabes, Etc); ont dévasté la glorieuse civilisation (Égyptienne/Négro-Africaine), après avoir puisé à la source du savoir et de la connaissance Négro-Africaine »

Admi1